Chapitre 32

Un cœur simple

Nous avons laissé nos deux fragiles héros fuir le brasier dans lequel s’engloutissait l’abbaye de Saint-Bernardin. Les voici repartis sur la route à la recherche d’Antoine, le fils de Norbert. Avec un Cronfestu de plus en plus malade du corps et semble-t-il de l’esprit.

Pour le soigner, ne faites ni une ni deux, ou plutôt deux et plutôt deux fois qu’une.

Laisser un commentaire