Chapitre II

À requin, requin et demi

Marius Veyrand s’est rendu à l’évidence: il manque un troisième parchemin qui lui permettra d’enfin mettre la main sur le trésor de Grammont. Ses vaines recherches caraïbes l’incitent à un demi-tour qui n’est pas passé inaperçu aux yeux de tout le monde. L’Atlantique est grand mais quand on part du même endroit la route est souvent la même.

Boot gezien!” Du haut du mât du “Slimme Duif”, l’information avait claqué comme une délivrance. Mafumba avait assez bourlingué avec les Hollandais pour comprendre parfaitement ce que cela signifiait: bateau en vue. Il sortit précipitamment sur la dunette et tourna son regard vers le point que lui indiquait la vigie. De son œil d’aigle, Mafumba reconnut immédiatement la silhouette du “Fend-les-Flots” et confirma son identité au capitaine.

Si vous voulez savoir ce qu’il advint peu après, cliquez sur le deux. Sur le un, on observe moins que sur la hune.

Laisser un commentaire