Chapitre IV

La course du lièvre à travers les chants

Pendant que s’entre-tuent les pirates, pendant que le trésor reste introuvable, que devient Norbert à la recherche désormais solitaire de son fils Antoine, alias Henri aux yeux de Ninon la Mort? Il va le rechercher mais auparavant, un dernier devoir sacré s’impose à lui.

Assez de ces… Assez de ces pensées morbides et répétitives! Ce son des tambours, frappant dans ton cœur, ton esprit qui s’emballe! Assommé! Le tonnerre t’anéantit, Norbert. Assommé! Qu’est-ce que tu pourrais faire? Assommé! Tu regardes autour de toi et tu sais que tu ne pourras pas faire demi-tour! Assommé!
Retour au noir! Ainsi pensait notre héros, qui creusait son chagrin comme il faisait d’une tombe. Creuser encore… avec hargne! imaginer à l’avance la douleur suivante, l’anéantissement, l’absence de tout espoir, serrer les poings et les dents, laisser hurler les bêtes fauves! Prendre ce chemin qui mène en enfer.

Si on clique sur le 1, on n’a aucune chance d’y arriver. Sur le 2, le vent t’emportera vers le diable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.