Chapitre IX

Tout au long de la route de Toulon

Pendant qu’à Montmaur, le ciel se gâte après une brève éclaircie, suite aux révélations de La Pogne, qui a dû avouer avoir épargné la vie de Norbert Lachassaigne au motif qu’il avait sauvé la sienne. Voilà Ninon la Mort furieuse, voilà Antoine, le fils de Norbert fils dérobé par Ninon, à nouveau en ébullition avec une seule idée en tête, retrouver son père, puisqu’il a surpris la conversation – enfin, plutôt l’engueulade – entre la châtelaine de Montmaur et son géant prêt à mourir pour elle.

L’avoué ne fit pas traîner les choses. Un mois jour pour jour après leur première entrevue, Norbert Lachassaigne entra en possession de tous les avoirs de ses parents. Ceci fait, il annonça à Justin et Mathurine qu’il quitterait Marseille pour se rendre à Toulon et qu’il en profiterait pour examiner ceux de ses biens qui se trouvaient sur son chemin. Il pensait être de retour pour le printemps et chargea ses deux serviteurs de veiller sur ses affaires (ce qui signifiait également faire exécuter les travaux de remise à neuf qu’il avait commandé pour l’hôtel particulier). Puis, il expédia avec rudesse les affaires courantes, embaucha trois gaillards recommandés par son intendant et, à la tête de cette petite troupe, se mit en route pour Toulon.

Si vous voulez suivre ladite petite troupe, qui par un prompt renfort se retrouvera bien à trois mille en arrivant au port, cliquez sur le 2 et vous en êtes. Sur le 1 vous feriez du sur place.

Laisser un commentaire