Panta Rhei – 1 – Camille Vizouchat

Panta Rhei – 17 – Au jardin courage

Camille Vizouchat n’avait pas été rassuré pour autant. Au cours des semaines suivantes, il avait passé une impressionnante batterie de tests. Il avait détesté cela. Il avait toujours eu l’impression de répondre à côté ou qu’on lui cachait quelque chose. Personne ne voulait rien dire.

Ou alors c’étaient des :
– On vous enverra les résultats! Vous aurez cela par la poste!
– Cela m’a l’air correct mais il faut voir les résultats dans leur ensemble, avec le docteur Legrand…

On lui disait toujours des choses comme ça!  C’était à croire qu’il n’y en avait pas un qui était doté d’un peu de courage ou d’empathie!
M. Legrand? Ce petit connard de spécialiste qui repoussait neuf fois sur dix ses demandes de rendez-vous! Et cette panique qui l’envahissait! Il valait mieux se foutre en l’air, tout de suite, du courage!
Et maintenant cette enveloppe qui l’attendait!
Au jardin, au jardin, au jardin! se dit-il. En réalité, il était incapable d’y aller.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.