II. Avant l’histoire – Pluies (1)

Avant l’histoire – 6 – Le silence du chasseur

Mettre en cause la parentèle du méridional peut vous valoir illico de très graves ennuis ; heureusement pour Leuco, l’Ardennais est d’une autre trempe. C’est un chasseur taciturne et patient, qui veille à ne pas effaroucher le gibier.

C’est pourquoi il ne règle pas ses affaires en public. En cas d’offense, taiseux et tiestu, il remet une bûche dans le poêle, prétexte un rendez-vous, vous laisse en plan, passe à autre chose. Il n’y a pas d’affrontement déclaré, mais le début d’une impitoyable et sournoise résolution. Vous n’êtes pas encore mort mais vous êtes déjà rayé du nombre des vivants; un jour viendra où vous sentirez à vos dépens une dent dure vous déchiqueter. La mort sera plus lente, la vengeance différée, mais ce ne sera pas moins douloureux.

Cette fois-là, ils en ont laissé un dans la salle, sacrifié comme Léonidas aux Thermopyles, tandis que les autres se carapataient discrètement. On ne les a plus jamais vus.

– C’est qu’on avait autre chose à faire que d’écouter des conneries, m’a confié l’un d’eux, des années après la fin piteuse du projet.