Chapitre 6

Morts et renaissances

Nous avons laissé notre héros – un bien grand mot pour ce dadais de Norbert Lachassaigne – vivre sans y assister vraiment une bataille navale opposant les navires de Ninon la Mort et de Marius Veyrand. Vivre et puis sombrer dans le néant glauque, tout comme le petiot qu’il convoyait et qu’un obus malencontreux avait privé de la moitié de sa tête et de la totalité de son souffle. Mais que se passe-t-il? Voici que la chaude Margriet se désole du départ de son prude Lazare. Il est temps de faire leur connaissance.

Pour lire tout ce chapitre, à déconseiller aux personnes que les choses du sexe scandalisent, il faut cliquer sur le petit carré 2.

Une réflexion sur « Chapitre 6 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *